Saintlouis.re

Ville de Saint-Louis et La Rivière

Culture

Le dimanche 7 juillet 2019, une vingtaine de jeunes des quartiers du Gol et de Roches Maigres, encadrés  par l’association Cœur de Rue et le Kolectif Sud ont participé au  festival Big Up 974 à la Cité des Arts de Saint-Denis.


Porté par l’association Kréolide, le « Festival BIG UP 974 » est devenu au fil des années, un évènement culturel majeur, portant sur les différentes expressions artistiques et sportives, issues des cultures urbaines.


Lors de cette journée les jeunes ont pu découvrir  ou redécouvrir  le concept du Hip Hop Games. Pour l’occasion,  les jeunes Saint-Louisiens du groupe Mafarow Gang, lauréat du « Konkour Korégraphik » organisé par  le Contrat de ville en mars dernier, ont pu concourir pour la première fois à la battle du festival Big Up 974.

D'autres jeunes se sont mis en scène lors de l'Open Mic et ont montré au public présent leurs capacités et  leurs dispositions à chanter les musiques urbaines comme le Rap, le Dancehall ou encore le R&B.


Pour la deuxième année consécutive le contrat de ville a souhaité mettre au devant de la scène deux actions de la programmation 2019 : Danses et musiques urbaines qui ont pour objectif de révéler de nouveaux talents.

 

 

Découvrir l’art, imaginer et créer ; c'est ce que nous dévoilait l’exposition "Bonne mine" de Maud Evin depuis le 14 juin dernier, à la salle Moulin Maïs.

Cette exposition a été réalisée par les élèves de l'atelier animé par l'artiste pendant un an et rend compte de la traversée artistique de chacun des petits artistes en herbe par la peinture, le dessin ou encore le modelage.

Les parents étaient invités, le 28 juin, à découvrir le travail de ces "apprentis artistes" mais aussi l'univers dans lequel ils ont évolué ces derniers mois.

 

 

L'ampir maron est un projet à l'iniatitive du Contrat de ville de Saint-Louis. Il a pour but de proposer dans les quartiers de La Rivière centre, Bois de Nèfles Cocos et Roches Maigres, différents ateliers en direction des enfants mais également de leurs parents.

Le mercredi 26 juin, Fida de l'association Lékol Misik Trad, était à la maison de quartier de Bois de Nèfles Cocos pour le lancement de l'atelier percussions.

C'est avec une grande concentration que les enfants se sont essayés à cet instrument africain.

Au bout de quelques minutes de répétition, ils avaient déjà le bon tempo.

 

 

A l'occasion de la fête de la musique, artistes en herbes et professeurs de l'école de musique du Gol ont donné un concert privé, le mercredi 19 juin 2019.

Après une ouverture sur des chants des petits de l'éveil musical, au piano, à la flûte ou à la guitare, les élèves et leurs professeurs ont fait résonné la musique dans le quartier du Gol pour le plus grand plaisir d'un public conquis.

 

 

Le centre éducatif et culturel de Bellevue a offert aux habitants du quartier une journée rythmée à l'occasion de la fête de la musique.

"Bat' baté, krazé, krazé", parents et enfants ont pu s'essayer aux instruments traditionnels comme le kayamb, le roulèr et le djembé sous la houlette de l'artiste Patrick Manent

Après les contes et autre chasse aux partitions...les enfants ont clôturé la journée par un concert improvisé avec chorégraphie.

 

 

Se jouer des saveurs par des portraits photos recouverts de fruits et légumes péï, voilà comment les 110 élèves de l’école Ambroise Vollard et du collège Hégésippe Hoarau ont appris à découvrir les bienfaits et les saveurs de ces aliments.

Ces moments ont été capturés par les élèves avec le soutien de l’artiste photographe Marie Manecy.

C’est à ce titre que s’est déroulée l’exposition « De nature morte à la nature vivante » le vendredi 31 mai à la salle Moulin Maïs. Les élèves ont dû imaginer des recettes de smoothies pour expérimenter les différentes saveurs qu’ils découvrent.

Ce travail s’inscrit dans la valorisation de la culture réunionnaise et leur ont permis de développer des connaissances sur l’agriculture biologique mais également sur la valorisation de l’image de soi.

Au travers de cette expérience, les élèves ont découvert plusieurs corps de métiers notamment celui de la photographie, de l’agriculture et du journalisme.

Le vernissage s’est fait en deux temps permettant ainsi aux enfants et leur famille de découvrir les oeuvres  ainsi que le documentaire sur le travail réalisé par ces artistes en herbes en toute intimité, avant l'ouverture de l'exposition au grand public.

 

 

Le camion à rêves qui parcourt l'île s'est arrêté à l'école Paul Salomon le mercredi 22 mai dernier, pour partager avec les enfants et parents des histoires tout droit sorties des livres qu'il transporte de Mayotte à la Réunion, en passant par Madagascar.

Zao, jeune comédien a animé les marionnettes au gré des lectures d'Isabelle, la conteuse. Elle lit les histoires et au fur et à mesure les marionnettes prennent vie.

En partenariat avec le Contrat de ville de Saint-Louis, l'association la "Petite scène qui bouge" met en place des actions sur toute l'île, l'objectif est de donner le goût de la lecture et du livre de manière ludique et conviviale aux enfants et aussi de donner accès à des spectacles pour les familles qui habitent dans des lieux isolés.

Thomas, 11 ans, confie " quand j'ouvre un livre et que je commence à lire, je me sens libre".

 

Restez connectés

Inscrivez-vous à la newsletter

pour recevoir toute l'actualité de la Ville de Saint-Louis

ou suivez nous sur...