Saintlouis.re

Ville de Saint-Louis et La Rivière

 

L'agence nationale de sécurité sanitaire des aliments par le biais de ses antennes régionales relève que les enfants consomment entre 2 et 4 fois trop de viande dans les cantines scolaires.

Une surconsommation qui représente des risques pour la santé des enfants mais aussi des adultes, comme le surpoids ou encore d'obésité.

Dans ce sens, l'article 24 de la nouvelle loi sur l'agriculture du 30 octobre 2018 stipule ainsi que les cantines scolaires devront obligatoirement servir un repas végétarien ou végétalien au moins une fois par semaine aux écoliers.

A Saint-Louis, cette loi « Egalim » pour une alimentation saine, durable et accessible à tous est appliquée depuis la rentrée scolaire.

En effet, une fois par semaine, le lundi, les enfants mangent un repas végétarien comme c'était le cas ce 9 septembre avec au menu, une salade verte, des spaghettis aux légumes et une pomme au dessert.

Dans les 3 écoles visitées ce jour-là, les enfants étaient ravis du repas proposé. Du plus petit au plus grand, aucun élève n'a boudé son assiette.

Pour Ophélie, 7 ans et ses copines, les pâtes aux légumes « c'est trop bon ».

A long terme, cette loi impliquera également que les assiettes des enfants devront contenir 50 % de produits répondant à au moins un critère de qualité.

 

Restez connectés

Inscrivez-vous à la newsletter

pour recevoir toute l'actualité de la Ville de Saint-Louis

ou suivez nous sur...