Saintlouis.re

Ville de Saint-Louis et La Rivière

Actualités

 

Le tchoukball se présente comme un mélange de pelote basque, de handball et de volley-ball.

Il s'agit d'un sport de balle et d'équipe qui se joue à l'aide de deux surfaces de renvoi (les cadres) et se caractérise par la suppression de toutes formes d'agressions corporelles entre les adversaires.

Par son caractère ludique, il est conçu pour inciter chaque individu à pratiquer ce sport, quels que soient son âge, son sexe ou ses capacités athlétiques.

Le tchoukball se joue autant en intérieur qu’en extérieur, sur gazon, sol dur ou dans le sable.

A Saint-Louis, cette pratique compte déjà de nombreux passionnés.

Pour cause, une sélection de 24 joueurs de moins de 15 ans dont 5 jeunes de 10 à 12 ans issus du quartier de la Palissade se sont envolés le 12 août dernier pour participer au championnat du monde de tchoukball à Singapour.

Ces jeunes qui s'entraînent au sein de l'Amicale Laïque Périanayagom ont pu partir à ce championnat grâce à leur implication, celle de leur famille, ainsi que grâce à l'investissement du CCAS et de la ville de Saint-Louis.

Une ville fière de voir ses sportifs qui portent loin et haut ses couleurs.

 

Le service Promotion de la famille du CCAS de Saint-Louis poursuit sa tournée des quartiers.

Après les thés dansants de la, Palissade et du Ouaki, c'est à un déjeuner dansant dans la fraîcheur des Makes, que les gramouns étaient conviés le dimanche 18 août.

Après s'être déhanchés sur du séga, maloya ou de la valse, nos aïeux se sont réunis autour d'un bon repas créole.

 

 

Les services Prévention santé et Promotion de la famille du CCAS de la ville de Saint-Louis ont organisé une matinée de rencontres avec les habitants du Petit-Serré.

Le mercredi 14 août dernier, dans la maison de quartier, différentes activités leur ont ainsi été présentées.

La journée s'est achevée sur un kozman la grèg sur le thème de la broderie. Un sujet qui a beaucoup intéressé les participants même si Madame Payet regrette que cet art se perde peu à peu.

 

 

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la jeunesse était en visite à l'école Paul Salomon de Bois de Nèfles Cocos à Saint-Louis, le lundi 19 août.

C'est sur un air de Davy Sicard, "Marianne" interprété par les élèves du CM2 que le ministre a été accueilli dans l'établissement.

Des élèves qui n'ont pas manqué l'occasion de le questionner sur ses missions au sein du Gouvernement .

Avant une réunion avec les professeurs de l'école en présence du maire Patrick Malet, le représentant de l'État a passé un moment en toute intimité avec les élèves de Mme Blancou, du CP Letchis qui bénéficient du programme de dédoublement des effectifs.

En effet, la classe ne compte que 14 élèves. Ce qui permet à la maîtresse de leur apporter un accompagnement plus personnalisé.

Pour Jean-Michel Blanquer, cette politique permet d'aller à la Racine pour lutter efficacement contre l'échec scolaire.

Un programme qui selon les témoignages des professeurs commence déjà à porter ses fruits.

 

Le 26 août prochain, les activités périscolaires débuteront dans les écoles. N'oubliez pas d'inscrire vos enfants !

 

Le CCAS s'engage dans la mobilité pour tous en offrant une solution de transport pensée pour les personnes à mobilité réduite.

Ainsi, le 24 juillet dernier le CCAS de la ville a inauguré le Transport pour personnes à mobilité réduite (TPMR), afin de faciliter le déplacement des personnes porteuses de handicap dans leurs démarches administratives.

Financé par différent partenaires, le véhicule propose une mobilité sur-mesure assurant confort, sécurité et prise en compte des spécificités de chaque handicap.

La mise en service du TPMR permet notamment de favoriser l’autonomie et le maintien du lien social des personnes à mobilité réduite.

Renseignements au 0262 44 44 92

 

Les enfants et parents du centre aéré de l'école Hégésippe Hoarau étaient conviés au mariaz lontan de Ti Zan ek Margo le mercredi 24 juillet. Pour l'occasion deux animateurs ont enfilés leurs costumes de mariés.

Jupe maloya ou tenue de soirée ek savates deux doigts, tous se sont prêtés au jeu et ont défilé jusqu'à la mairie de la Rivière pour la célébration du mariage avant le repas de noce sous le préau de l'école.

Restez connectés

Inscrivez-vous à la newsletter

pour recevoir toute l'actualité de la Ville de Saint-Louis

ou suivez nous sur...