Saintlouis.re

Ville de Saint-Louis et La Rivière

Actualités

 

La cité Kayamb située dans le quartier du Gol à Saint-Louis a fait l'objet d'un chantier d'embellissement.

En effet, 12 résidents du quartier ont bénéficié d'un atelier chantier d'insertion sous la forme d'un Cddi d'une année.

Une année au cours de laquelle, ils ont eu pour missions de refaire l'ensemble des peintures des 28 cages d'escalier.

 

Ils ont également réalisé une aire de jeux ainsi que des locaux pour les poubelles et pour les vélos et des parterres fleuris donnant un autre visage à leur cité.

Pour ce chantier initié par la Semader, et financé par les services de l'Etat, la Région Réunion, la CIVIS et la ville de Saint-Louis, les 12 agents ont été encadrés par l'association "Gran Pié Coco" déjà rôdée en matière de chantier d'insertion.

Le vendredi 26 avril, les travaux d'embellissement ont été officiellement inaugurés en présence de Lucien Giudicelli, sous-préfet de Saint-Pierre et des différents partenaires.

 

Si le quartier affiche un nouveau visage, force est de constater que ce chantier d'insertion aura également fait changer les mentalités dans cette cité, en plein coeur du programme de renouvellement urbain.

"Les gens sont plus respectueux de nos espaces de vie. La cité a changé" souligne Mélina, une des deux femmes ayant pris part à ce programme d'embellissement.

Chacun des jeunes s'est vu remettre un diplôme d'acteur de son quartier.

 

 

Les habitants du quartier du Verval se sont retrouvés le mercredi 24 avril pour un "ti kozman" sur les bienfaits des tisanes.

Ce projet de "kozman la grèg" mis en place par le service Promotion de la famille a pour objectif de rassembler des habitants d'un même quartier autour d'un café pour échanger sur des sujets divers.

Ce 24 avril, à l'ombre d'un manguier, devant la maison de quartier, c'est la tisane qui est au centre des discussions.

Comment soigner la tension ou faire baisser une fièvre avec des plantes, chacun apporte ses connaissances sur les tisanes utilisées autrefois pour se soigner.

Un échange fructueux qui permet également de créer des liens entres des voisins qui n'ont pas forcément l'habitude de discuter entre eux.

Rendez-vous est déjà pris entre eux pour de futures rencontres.

 

  

 

Le Karmon, ou carnaval "malbar" est un évènement encore peu connu à La Réunion.

A Saint-Louis, c'est dans le quartier du Gol que tous les 2 ans, et ce depuis des décennies que la communauté tamoule célèbre le karmon lors de la période de pâques.

Pour l'occasion, chacun confectionne lui-même son costume, souvent très coloré agrémenté d'un masque parfois très effrayant.

Au son des tambours et des cloches, à la nuit tombée, tous défilent dans les rues puis se rassemblent et dansent autour du "arasânikâl", qui sera brûlé à la fin des festivités.

Passionnés par cette fête traditionnelle, l'artiste Jean-Marc Lacaze et Caroline Donna Rumma ont photographié quelques uns des costumes pour les exposer et faire découvrir cette culture au plus grand nombre.

Ils réalisent actuellement un documentaire sur le karmon, où on peut y découvrir des témoignages sur la préparation de cette manifestation cultuelle.

Cette action financée par le Contrat de Ville dans le cadre du Fond d'initiative de proximité (FIP) a pu être menée également grâce au partenariat de l'association Gol action culturelle.

 

A l'occasion du vernissage, le 20 avril dernier, "tonton Luc", figure incontournable de cette culture était présent aux côtés des artistes à la Maison de projet du Gol où l'exposition est toujours visible.

"San mwin, na poin le karmon" résume-t-il. Il participe en effet, activement aux préparatifs du carnaval et est très fier de pouvoir transmettre ses savoirs aux plus jeunes.

 

 

Passionnés de créations, de dessins, de peintures, de street art ..., cet endroit est pour vous : l'Atelier de Micka à la Rivière.

Mickaël Gence, diplômé des Beaux-Arts de la Réunion et professeur d'Arts-plastiques dans un collège de Saint-Louis reçoit dans son atelier des artistes en herbe ou confirmés.

Il intervient auprès d'un large public : adultes, adolescents, jeunes enfants (dès 6 ans), en privilégiant l'échange, l'expression et le partage.

A l'occasion des fêtes de Pâques, les plus jeunes se sont retrouvés autour d'une chasse aux œufs le samedi 20 avril 2019 dans l'après-midi.

Un moment où tous se sont pris au jeu et se sont livrés dans une course folle autour des fleurs et des arbres du jardin de l'atelier afin de dénicher les petits objets cachés.

Bien évidemment, tous les œufs ont été retrouvés pour leur plus grand plaisir.

Après une chasse intense, ils ont pu profiter d'un moment de partage, et devinez qui s'est invité au goûter LE CHOCOLAT !!!

Informations au 0692 21 18 94.

 

 

Emmanuelle Sinacouty, vice-présidente du CCAS, s'est rendue en visite chez 4 familles du quartier de Pont Neuf ce mercredi matin.

Ces familles, des personnes âgées et/ou en situation de handicap ont en effet bénéficié d'une aide à l'amélioration de l'habitat.

Les services du CCAS ont procédé à des travaux divers chez ces personnes afin de faciliter leur quotidien.

Alors que chez les uns, les agents ont remis à neuf le carrelage ou rajouter des points d'eau en extérieur, chez Madame Soura par exemple ce sont des travaux plus conséquents qui ont été réalisés avec notamment la création d'une salle d'eau et de toilettes inexistantes au rez-de-chaussée.

Madame Lecompte pour sa part n'a pas cessé de saluer le travail réalisé, chez elle, en plus d'avoir refait à neuf l'électricité, la petite maison a été agrémentée de volets et portes en bois. "Mwin la toujours rêvé d'avoir ça", confie-t-elle.

La vice-présidente s'avoue elle même satisfaite du travail réalisé par les agents du CCAS et entend poursuivre ainsi les visites chez l'habitant.

 

     

 

Le samedi 13 avril dernier, l'association Twirling Passion a organisé au gymnase Jean Joly de la Rivière, une journée portes ouvertes.

L'objectif de cette journée était de mettre en avant ce sport encore peu connu à Saint-Louis et à la Réunion, de créer l'envie et pourquoi pas réveiller des passions.

Le Twirling bâton est un sport artistique qui allie le maniement du bâton, la gymnastique et la danse. Les danseurs et danseuses font virevolter le bâton sur une chorégraphie, le tout réhaussée par des tenues pailletées.

Pendant cette journée portes ouvertes les membres du club ont tout mis en oeuvre afin de faire partager leur passion au public.

Justine Hoarau, plusieurs fois championne de France et d'Europe a également fait le show pour le plus grand bonheur de ses fans.

De nombreux stands et attractions étaient proposés pour ravir les plus petits mais aussi les plus grands. De la danse, de la zumba, tous les ingrédients étaient réunis pour satisfaire tous les âges.

Un grand plateau artistique est venu clôturé la manifestation avec notamment PLL et Deyrah ...

 

 

Depuis 2013, la Fondation Orange est fortement impliquée auprès des Missions Locales.

En 2018, la mission Locale Sud a mis en place une action intitulée « Jeunes Acteurs Du Numérique ». Et c’est à ce titre que, le mercredi 10 avril 2019 s'est déroulée la remise des passeports numériques dont 56 jeunes ont été bénéficiaires.

Cette action pédagogique vise à sensibiliser les jeunes à travers les usages numériques tout en permettant la découverte des métiers de cette filière. La remise de ce passeport atteste de leur assiduité à ces ateliers de formation au numérique. Le numérique est aujourd’hui indispensable dans nos vies quotidiennes et, il est important de prendre en compte la connaissance de ces outils et de leurs usages afin de pouvoir s’insérer professionnellement.

Le passeport numérique permet d’acquérir un référentiel de connaissances sur lequel les bénéficiaires pourront s’appuyer lors de leur recherche d’emploi ou de formation.

De nombreux acteurs de la filière numérique ont contribué à l’insertion des jeunes notamment par la réalisation de témoignages vidéo. Ces partenaires (Antenne Réunion ; Du Simple au Double ; DSI ; Saint Jo TV ; Tech Sud…) ont partagé leur savoir-faire et ont permis aux jeunes de révéler le potentiel de formation et de recrutement dans ce secteur.

En quelques chiffres, 13 000€ ont été accordés par la Fondation Orange. Cela a contribué à l’achat d’équipement pour la mise en œuvre de l’action. Suite à cette initiative, 95% d’entre eux ont émis un avis positif de l’action lors des bilans de fin de phase (durée, contenu, méthode).

Dans les 10 mois qui ont suivi l’action, 68% des bénéficiaires ont pu accéder à une formation ou à un emploi.

Cette année, les actions initiées par la Plateforme de Création Numérique auront pour ambition de poursuivre la dynamique partenariale initiée avec les acteurs du numérique. Au mois de juin, de nouvelles actions de sensibilisation en matière d’usage du numérique seront déployées par la Mission Locale Sud.

Restez connectés

Inscrivez-vous à la newsletter

pour recevoir toute l'actualité de la Ville de Saint-Louis

ou suivez nous sur...