Saintlouis.re

Ville de Saint-Louis et La Rivière

Nature

 

Située dans le cœur du Parc national, la forêt de Bon Accueil aux Makes regorge de trésors botaniques rares comme le bois de fer, le bois jaune...

Ces derniers sont menacés par une espèce exotique envahissante, le longose, qui malgré sa magnifique apparence met en péril toute la biodiversité de la Réunion.

Afin de redonner leurs places aux arbres et plantes endémiques et que la forêt puisse ainsi se régénérer naturellement, l'association "Tout vient du cœur" en partenariat avec le Parc national ont organisé une matinée de sensibilisation, le 10 novembre 2020 dernier.

C'est à ce titre que, Camille Clain (conseillère au développement durable et à l'économie circulaire) et Jérémy Turpin (conseiller à l'animation des écarts et au soutien à l'ingénierie de projets associatifs) ont enfilé leurs gants et n'ont pas hésité à défricher une partie de la forêt de Bon accueil afin de lutter contre l'invasion de cette espèce.

La Piroi-Croix Rouge, Plateforme d'intervention régionale de l'Océan indien a lancé en 2017 un projet de sensibilisation aux risques d'inondation en faveur des populations exposées.

 

Intitulé « Inondation,, nout kartié lé paré » il vise à apprendre aux personnes concernées comment intégrer le risque inondation dans leur quotidien et surtout comment s'en protéger.

Crise sanitaire oblige, la Piroi-Croix Rouge a également intégré le Covid-19 dans sa campagne d'information.

 

Le samedi 14 novembre, c'est sur le site de l'Etang du Gol à Saint-Louis que les habitants pourront profiter de ces conseils.

 

Plusieurs stands ludiques seront proposés aux familles de 10h à 16h :

  • Paré pour l’inondation !
  • Comment bien préparer son catakit ?
  • Covid-19, kossassa ?
  • Initiation aux gestes de 1er secours
  • Les risques majeurs à St-Louis

 

Venez vous informer et repartez avec votre photo et vos cadeaux souvenirs !

 

Journée de sensibilisation aux risques d'inondation avec la Piroi-Croix Rouge

Samedi 14 novembre 2020

De 10h à 16h

Site de l'Etang du Gol à Saint-Louis

 

 

 

L'ONG l'homme et l'environnement était sur le site de l'Ilet Alcide, ce 25 septembre pour une opération de nettoyage.

Après une première expérience en juillet dernier, les bénévoles et les agents du service environnement de la ville ont à nouveau enfilé leurs gants pour un nettoyage des différents sentiers qui mènent à la rivière située en contrebas.

Bouteilles en verre et en plastique, matelas, tables, papiers et divers déchets ont ainsi été dénichés des sous-bois afin de rendre aux pistes et aux berges tout le cachet qui leur valent d'être très prisés par les touristes extérieurs et locaux.

 

Pour Sylvain Courdil, président de l'ONG, un autre travail reste à faire sur le site mais également tout le long des falaises qui bordent la route. En effet, la biodiversité du site est actuellement menacée par la liane papillon, espèce exotique envahissante (EEE). Celle-ci peut atteindre jusqu'à 15 mètres de haut et s'enroule autour des troncs et des branches jusqu'à étouffer la flore locale.

En plus d'impliquer population et monde associatif dans cette opération de nettoyage et de mise en valeur des sites, ce qui est le but du "kolportaj", il s'agit aussi de replanter ensuite des espèces péi pour remplacer celles qui auront disparu sous les EEE.

 

L'Ilet Alcide, petit coin charmant et pittoresque, situé sur la route de Cilaos fait ainsi l'objet de toutes les attentions pour le plus grand bonheur des randonneurs et des pique-niqueurs.

 

 

Suite au signalement de poissons morts à l'Etang du Gol, la Civis et la municipalité ont constaté sur place qu'il s'agissait d'une faible quantité de Tilapias.

En effet, cette espèce exotique ne résiste pas au mélange d'eau douce et d'eau de mer présente actuellement dans l'étang.

La Civis procédera au ramassage des cadavres de poissons sur les berges et profitera du faible niveau de l'eau pour enlever tous les déchets jusqu'ici inaccessibles : pneus, autres déchets plastiques ou métalliques...

 

 

Le 15 Septembre 2016, le projet LIFE+ Pétrels découvrait les sites de nidification d’une des espèces les plus rare de la planète : Le Pétrel noir de Bourbon.

La localisation des terriers, jusque là inconnue, ne permettait pas de mettre en œuvre des mesures de conservation efficaces et adaptées à l’urgence ! En effet, nous estimons qu’il reste aujourd’hui environ 50 couples de cette espèce au monde, sa survie est donc entre nos mains.

Pour sensibiliser les saint-louisiens, Jérôme Dubos, assistant ingénieur de la cellule Life+Pétrels a tenu une conférence le jeudi 12 avril dernier à la salle Moulin Maïs à Bois de Nèfles Cocos afin de mieux découvrir cette espèce. Un oiseau fascinant de part son histoire et de sa rareté.

Les habitants de Grand-Bassin l'ont autrefois appelé "Timize", qui le considéraient comme un être de mauvais augure avec son cri lugubre.

Pour information : Une fois au sol, les pétrels ne peuvent plus redécoller seuls. Donc si vous trouvez un oiseau échoué, mettez-le précautionneusement dans un carton avec des trous d'aération, ne pas le nourrir et ne pas lui apporter de soins.

 

Appelez, le centre de soin de la SEOR au 0262 20 46 65 ou déposez-le chez les sapeurs-pompiers.

 

              

PETRELS 15

 

 

Au son du kayamb de Danièl Waro et des guitares du groupe Kaplawsé, les pétrels ont regagné leurs nids. Plus connu ici sous le nom de « taille-vent », le retour du bel oiseau est comme chaque année un moment de fête.


La ville de Saint-Louis, le Parc National et Life+ Pétrels ont installé un village entièrement dédié aux pétrels à l'Etang du Gol, site privilégié, le samedi 7 octobre dernier.

Entre escapade à vélo ou balade nature, le public a également profité des jumelles et longue-vues mises à disposition pour observer l'arrivée de ces oiseaux endémiques de La Réunion.


Ils sont désormais nichés au creux des falaises pour se reproduire avant de reprendre leur envol au mois d'avril.

 

 

Restez connectés

Inscrivez-vous à la newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

ou suivez nous sur...