Saintlouis.re

Ville de Saint-Louis et La Rivière

Actualités

 

À l'occasion des fêtes de fin d'année, le CCAS s'est mobilisé pour offris aux familles modestes un moment convivial autour d'un bon repas.

Comme chaque année le CCAS de la ville de Saint-Louis invitait des familles saint-louisiennes (qui rencontrent des difficultés au quotidien) à un copieux repas  dans les jardins de la mairie le 27 décembre dernier.

Au programme de cette soirée : repas, tombola et concert d'Alain Ramanissum. Solidarité, partage et sourire étaient les maîtres mots de cette soirée.

Une bonne action qui fait beaucoup de bien en cette période de fêtes !

 

 

Dans le cadre de l'action "Expression artistique, vecteur du lien parents enfants " inscrite  dans la programmation 2018 du Contrat de Ville de Saint-Louis, des ateliers percussions et instruments traditionnels maloya ont été mis en place sur la thématique du 20 décembre.

Ce sont les associations ARISS et  Lékol musik Trad qui interviennent sur les ateliers auprès de deux groupes d'enfants sur les quartiers prioritaires de la Rivière et de Roches-Maigres. À l'occasion de la fête de la liberté, un artiste africain Sory Diabaté, a été invité pour montrer aux enfants ce savoir traditionnel et y repérer, notamment, des talents.

Par ailleurs, l'artiste est Griot (ou djeli, djéli ou encore jali) c'est-à-dire une personne qui officie comme communicateur traditionnel en Afrique occidentale.

Ce professionnel joue à travers le monde et auprès d'autres grands artistes tel que Simon Gavol. Sa présence à la Réunion, ainsi que plusieurs autres groupes, à l'occasion des 170 ans de l'abolition de l'esclavage était une opportunité pour nos jeunes apprentis âgés entre 07 et 14 ans.

 

 

 

C'est à l'occasion des fêtes de fin d'année, que plusieurs associations de la ville de Saint-Louis en partenariat avec la Caisse d'Allocations Familiales ont organisé un arbre de Noël le mercredi 12 décembre dernier dans le parc de Gol les Hauts.

En attendant l'arrivée du Père Noël, les 285 marmailles du soutien scolaire des quartiers prioritaires de la ville de Saint-Louis (le Gol, Roche Maigre, Plateau des Goyaves, Bois de Nèfles Cocos et Rivière centre) ont pu s'adonner aux différentes activités proposées.

 

 

Exceptionnellement, à l'occasion des fêtes de fin d'année, retrouvez votre marché forain du Ô Baradiar, le lundi 24 et le lundi 31 de 6h à 12h.

Afin de vous proposer des produits frais pour Noël et le jour de l'an, les marchés forains du 26 décembre et du 2 janvier sont annulés et avancés au 24 et au 31 décembre 2018.

 

Le sous-préfet de Saint-Pierre,  et le maire, Patrick Malet ont arpenté les rues de Bois de Nèfles Cocos ce matin dans le cadre de la Journée départementale de lutte contre la dengue.

Pour l'occasion un village a été dressé sur le parvis de l'école Paul Salomon où enfants et parents ont pu être sensibilisés sur les dangers de la prolifération des moustiques, les bons gestes à adopter... Après la visite des stands le sous-préfet, le maire et les élus saint-louisiens sont allés à la rencontre des habitants du chemin Ti Bon Dieu où des médiateurs ont fait de la prévention et les agents de l'environnement ont nettoyé les dépôts d'ordures avant de planter ces mêmes espaces.

 

18 décembre : Journée départementale de lutte contre la dengue

La Réunion connaît une circulation active et ininterrompue du virus de la dengue depuis le début de l’année (6707 cas de dengue confirmés) et les dernières prévisions de l’Institut Pasteur laissent présager une vague épidémique de plus grande ampleur dans les mois à venir. Dans ce contexte particulièrement sensible, la préfecture de La Réunion et l’ARS Océan Indien lancent une journée départementale dédiée à la lutte contre la dengue le 18 décembre 2018. L’objectif est de rappeler à chacun l’importance de se protéger et de lutter contre la dengue (utiliser des répulsifs, éliminer les gîtes larvaires, consulter un médecin en cas de symptômes). De nombreux acteurs privés et publics de l’île se sont engagés aux côtés des autorités sanitaires en organisant des actions de sensibilisation auprès de leurs personnels, de publics variés et de la population.

 

Les objectifs de la journée

Les actions mises en place par les différents partenaires visent à :

  • Encourager et convaincre les Réunionnais de l’importance de supprimer les eaux stagnantes dans les cours et jardins,
  • Sensibiliser les acteurs à l’enlèvement des déchets et encombrants,
  • Réduire efficacement les risques de transmission du virus de la dengue à La Réunion par le recours plus fréquent à la protection contre les piqures de moustiques (utilisation de répulsifs, …)
  • Relayer très largement les messages sur les gestes de prévention à adopter,
  • Unir nos forces et nos moyens derrière une même cause pour éradiquer la propagation du virus. Pour aider les acteurs à prendre part à cette journée, un kit de communication a été réalisé (outils en ligne sur le site internet de l’ARS OI).

 

Au programme de cette opération dans le quartier Bois de Nèfles :

  • Action de nettoyage de quartier au chemin Ti bon dieu
  • Sensibilisation et prévention aux risques liés au virus de la dengue
  • Rappel des bons gestes à adopter pour éviter les piqûres de moustiques sur le parvis de l’école Paul Salomon.

 

Des opérations de porte à porte :

  • sur la zone du chemin Ti Bon Dieu animée par le responsable des brigades de l’environnement de Saint Louis avec 6 médiateurs de la CIVIS, 4 agents de la brigade environnement de Saint Louis, 15 emplois verts de l’association VER et 28 personnes en « parcours emploi compétences » Lutte anti-vectorielle (PEC LAV) du centre communal d’action sociale (CCAS) de Saint Louis.

 

Des stands d’information et d’animation :

  • A Saint-Louis, un autre stand sera animé par la commune (brigade de prévention, politique urbaine, PEC LAV du CCAS, l’association VER (Région) et l’ARS OI à destination du public scolaire et des habitants de Bois de Nèfles.

 

Ces actions ont été menées en partenariat avec l'ARS OI, la CIVIS, le Conseil régional et l’Association VER (Valorisation de l'environnement riviérois)

 

La Chambre régionale des comptes valide la décision modificative du budget principal de Saint-Louis en reconnaissant la sincérité des inscriptions et l'impact financier des intempéries de début d'année.

L'avis de la CRC  :

 

 

 

Marie Thérèse Gastrin fait officiellement partie des 7 centenaires que compte Saint-Louis.

Le jeudi 13 décembre, elle a fêté son 100ème anniversaire dans sa petite maison du Ouaki où elle vit aux côtés de sa famille.

Pour l'occasion, le maire et Rose May Vynisale sont venus lui témoigner de leur admiration.

 

Mi regrette la vie d'avant. Koméla, les gens sont méchants et trop voraces. Na pu de partage

 

Quand on lui demande, ce qu'elle pense de la vie, elle répond, nostalgique, avec une voix empreinte de sagesse : "Mi regrette la vie d'avant. Koméla, les gens sont méchants et trop voraces. Na pu de partage".

 

     

Restez connectés

Inscrivez-vous à la newsletter

pour recevoir toute l'actualité de la Ville de Saint-Louis

ou suivez nous sur...